comment bien choisir des pneus d’hiver

Il est important de songer dès maintenant à l’achat ainsi qu’à l’installation de vos pneus d’hiver, qui doit être réalisée au plus tard le 15 décembre. Voici donc quelques conseils qui vous permettront de choisir les bons pneus pour affronter cette saison froide dont l’arrivée est imminente.

Comment s’y retrouver avec ses pneu d’hivers?

Le consommateur qui part en quête de ses prochains pneus d’hiver peut rapidement se sentir dépassé par la quantité de produits disponibles. Plus de 250 grandeurs différentes, fabriquées chez environ une vingtaine de manufacturiers, qui produisent généralement entre trois et cinq modèles chacun: l’offre est spectaculaire, voire étourdissante. Heureusement, tous les pneus d’hiver vendus sur le marché sont homologués et répondent aux normes gouvernementales.

Il y a quelques jours à peine, La Presse a publié un palmarès des pneus d’hiver considérés comme les plus performants pour faire face à l’hiver 2012-2013. Si ce classement, qui contient 16 produits en tout, peut s’avérer d’une grande aide pour faire son choix final, il faut néanmoins se poser quelques questions avant d’en arriver là: tous les types de conducteurs ne devraient pas chausser leur voiture des mêmes pneus, aussi bien cotés soient-ils. Il n’y a pas vraiment de mauvais pneu d’hiver; il y a surtout des mauvais choix.

Quelles sont vos habitudes de conduite au Québec?

Il existe essentiellement trois types de pneus d’hiver: le pneu d’hiver à neige, le pneu d’hiver à glace, puis le pneu à neige et à glace. Les différences qui existent entre ces trois catégories de pneus se situent au niveau de leur conception. Grâce une ingénierie distincte, chacun de trois types de pneu d’hiver assure un maximum de sécurité dans des conditions routières différentes.

Le pneu à neige, par exemple, est doté de rainures très profondes qui permettent de dégager facilement les précipitations accumulées sur la chaussée. L’espacement entre les blocs est aussi très grand, ce qui assure une gestion efficace de la présence abondante de neige et de gadoue lors du contact entre le pneu et la chaussée. En ce sens, le pneu à neige est le compagnon par excellence des conducteurs en milieu urbain, puisque ceux-ci ont à souvent composer avec des rues mal dégagées lors des épisodes d’importantes accumulations. Un pneu à glace pourrait aussi bien faire l’affaire, mais il sera nécessairement moins performant lors des grandes tempêtes. Votre assureur automobile pourrait exigé l’utilisation de pneu d’hivers.

Le pneu à glace est en effet conçu spécifiquement pour offrir la plus grande surface de contact possible entre le pneu et la chaussée lorsque celle-ci est particulièrement glissante. C’est pourquoi ses blocs sont plus petits que ceux du pneu à neige, mais beaucoup plus rapprochés les uns des autres. Il contient une très grande quantité de lamelles – ces petites fentes insérées dans les blocs de traction – puisque lorsque le pneu tourne, celles-ci s’ouvrent et créent un phénomène de succion, ce qui engendre une meilleure traction. Le pneu à glace est donc le compagnon idéal des gens circulant sur des routes souvent glacées (les autoroutes et les routes en milieu côtier, par exemple).

Le pneu à neige et à glace est pour sa part un compromis entre les deux catégories précédentes. Il est ainsi composé de larges blocs qui assurent une bonne conduite sur neige, mais il contient également davantage de lamelles que le pneu à neige dans le but spécifique de pouvoir faire face à des chaussées glacées. Le pneu à neige et à glace se révèle alors comme un choix tout à fait logique pour les automobilistes banlieusards, qui doivent circuler à la fois en milieu rural et urbain.

Le pneu à crampons, est-ce une bonne idée?

Plusieurs automobilistes se demandent si le pneu clouté (à crampons) vaut vraiment le coup. En fait, il est surtout utile pour les conducteurs qui doivent régulièrement circuler sur des routes secondaires ou mal entretenues qui sont parfois recouvertes d’une épaisse couche de glace dissimulée par de la neige. Il est aussi un outil fort apprécié des gens pour qui l’automobile est un outil de travail, étant donné qu’ils doivent partir à l’assaut des routes peu importe leurs conditions. La contrepartie du pneu à crampons est toutefois qu’il nécessite une plus longue distance de freinage lorsque la chaussée est humide.

De toute évidence, le choix d’un bon pneu d’hiver ne saurait dépendre uniquement de sa marque ou de son coût. Il est surtout tributaire de l’utilisation que chaque automobiliste compte faire de sa voiture au cours de la saison froide; il est donc important de se poser les bonnes questions avant d’investir dans un nouvel ensemble de pneus d’hiver. Et si vous considérez l’option des pneus usagés, soyez prudents: assurez-vous que les pneus que vous convoitez aient une profondeur d’au moins 6/32 de pouce!